Version de sécurité et de maintenance de WordPress 5.8.2

WordPress 5.8.2 est maintenant disponible !

WordPress est aujourd'hui le système de gestion de contenu utilisé par 42 % des sites du web, des blogs personnels aux plus gros sites d'actualités en ligne et bon nombre de sites de commerce électronique.

Cette version de sécurité de WordPress et de maintenance comprend deux correctifs de bugs en plus d'un correctif de sécurité. Comme il s'agit d'une version de sécurité , il est recommandé de mettre à jour votre site WordPress immédiatement. Toutes les versions antérieures de WordPress depuis WordPress 5.2 ont également été mises à jour.

WordPress 5.8.2 est une "simple" version de sécurité et de maintenance. La prochaine version majeure sera la version 5.9, attendue en décembre 2021.

Posséder un site conçu sous WordPress implique de le mettre à jour régulièrement, que ce soit au niveau du CMS (Content Management System) WordPress lui-même, du thème graphique utilisé ou des extensions (ou "modules", ou "plugins") installées. C'est nécessaire pour 3 bonnes raisons :

  • contrer les éventuelles failles de sécurité et ainsi réduire le risque de voir son site piraté
  • bénéficier des dernières fonctionnalités qui améliorent votre site et sa gestion
  • se mettre en conformité avec les navigateurs et les moteurs de recherche qui eux aussi évoluent.

Mais il arrive que les mises à jour sur WordPress engendrent des bugs : votre site commence à réagir bizarrement, il devient lent, le design et l'ergonomie sont déstructurés...

Pour que tout se passe bien, des précautions sont à prendre

  1. Sauvegarder son site WordPress
    Cela concerne l'ensemble des fichiers du site et sa base de données.
  2. Désactiver les mises à jour automatiques
    Les mises à jour automatiques sont utiles pour maintenir à jour le "noyau" de WordPress, mais elles peuvent causer des problèmes de compatibilité. Ces mises à jour sont à faire impérativement pour des raisons de sécurité. Les désactiver vous permet de garder le contrôle sur ces mises à jour et les effectuer en temps voulu. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises et laisse l’occasion de lancer une sauvegarde au préalable, par précaution.
  3. Vérifier les pré-requis système
    Pour effectuer certaines mises à jour majeures de WordPress, il est nécessaire d'actualiser la configuration du serveur qui héberge le site.
  4. Etre patient
    Un site non maintenu à jour est un site présentant de nombreux risques au niveau sécurité. Mais il ne faut pas se précipiter... En particulier pour les mises à jour globales, dont le numéro de version tient sur 2 chiffres (par ex : WordPress 5.9), car ce sont les plus susceptibles de casser votre site. Dans ces cas là, il est souvent pertinent d’attendre deux ou trois jours avant d’effectuer la mise à jour WordPress concernée. Cela permet d’avoir des retours sur les dysfonctionnements éventuels pour lesquels des correctifs peuvent être déployés rapidement, et ainsi vous épargner de grosses frayeurs et des heures de correction.
  5. Se renseigner
    WebSteem est à même de répondre à toutes vos interrogations concernant votre site WordPress.

Vous avez besoin d'aide sur votre site WordPress ?
Contactez WebSteem.